On suppose que les modalités de l’assurance-chômage ont pour but de s’adapter au mieux à la conjoncture et à la situation de l’emploi, afin de protéger économiquement les chômeurs (pardon, les « demandeurs d’emploi ») et de faciliter leur retour à l’emploi. Cette note montre que le phénomène inverse existe de manière manifeste : les employeurs adaptent leurs offres aux conditions de l’assurance-chômage, appliquant ainsi des externalités négatives. En savoir plus

illustrationLe 5 septembre 2017, à Dijon, le Premier Ministre a annoncé la transformation du RSI, en vue de son adossement au régime général de la Sécurité sociale. Depuis le 1er janvier 2019, la protection sociale des indépendants n’est plus gérée par le régime social des indépendants (RSI), mais est confiée au régime général de la Sécurité sociale. La mise en œuvre progressive de cette nouvelle organisation va se dérouler sur une période de deux ans, mais n’entraîne aucune démarche pour les indépendants. Explications. En savoir plus

Elabe et l’Institut Montaigne ont publié en janvier 2018, un sondage intitulé « Les Français et la formation professionnelle ». A l’heure où la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a présenté sa réforme de la formation professionnelle, il est intéressant de constater que si 6 actifs sur 10 ont bénéficié de la formation professionnelle, son usage est encore hétérogène selon les profils. Retour sus les principaux enseignements du sondage. En savoir plus

bouton assurance chmageL’institut de sondage Elabe vient de publier une nouvelle étude réalisée pour Les Échos, Radio Classique et l’Institut Montaigne, mettant en lumière le regard des Français sur la réforme de l’assurance chômage. Les résultats montrent que l’opinion publique est largement favorable à la réforme. Quels sont les grands enseignements de cette étude ? En savoir plus

livre_lenglet« Tant pis, nos enfants paieront », de François Lenglet (Albin Michel, 231 pages, 18€)

En savoir plus

Le comité présidé par Robert Badinter à la demande du Premier ministre a été chargé de mener une étude sur les principes essentiels du droit du travail pour orienter le prochain Code du Travail. En résulte en janvier 2016 le rapport au Premier Ministre, comité chargé de définir les principes essentiels du droit du travail, appelé rapport Badinter.

En savoir plus

Le grand chantier de la réforme du travail peut commencer. Robert Badinter, qui présidera la commission installée par Myriam El Khomri ce 24 novembre, s’est vu confier la mission de définir le socle de droits garantis du futur code du travail. Les conclusions de la commission seront rendues avant le 15 janvier 2016. Ces principes serviront de lignes directrices pour la réécriture du code du travail annoncée par le Premier Ministre. En savoir plus

Une note sur les orientations du Gouvernement de la réforme du Code du Travail a été présenté par Manuel Valls le 4 novembre. Le Gouvernement souhaite refonder l’architecture du Code du Travail, cette refonte passera par une mission de définition des principes, confiée à Robert Badinter puis de là s’en suivra une commission de refondation du droit du travail. En savoir plus

68% des Français considèrent la réforme du Code du Travail inutile pour l’emploi. D’après un sondage réalisé par la plate-forme de recrutement par matching QAPA sur ce que pensent vraiment les Français de la réforme du Code du travail, 26% d’entre eux sont plus pessimistes pensant que cette réforme viendrait nuire le marché du travail. En savoir plus

La 4ème conférence sociale pour l’emploi, pendant laquelle plusieurs Ministres ont animé des tables rondes s’est tenue le 19 octobre 2015. Le ministère du Travail de l’Emploi de la Formation professionnelle et du Dialogue social a ensuite transmis aux partenaires sociaux la feuille de route pour 2015/2016. En savoir plus