Google+_Cover_thumb_169_1464000979_1464000979_220_124shar_c1D’ici 2020, pas moins de 35% de la population active mondiale sera issue de la génération Y, ou génération du millénaire, appelés ici les « millennials ». Mais qu’attend vraiment cette génération du monde du travail ? Mapower propose une réponse à travers cette étude.

Des avis et stéréotypes les plus divers circulent au sujet de cette nouvelle catégorie de travailleurs. Ce qui est certain, c’est qu’elle change fondamentalement la relation employeur-employé. L’étude, résultat d’une enquête réalisée dans 25 pays auprès de 20.000 millennials, montre les grands traits de cette population.

Plusieurs tendances se dessinent :

Un génération qui travaille

Travailler plus dur et plus longtemps que les générations précédentes n’est pas un tabou pour la génération Y. La seule condition : qu’elle puisse y intégrer des périodes de pause ou des « breaks » durant sa carrière. Ils sont 84% à le revendiquer. Ils savent donc qu’ils devront travailler plus longtemps, mais veulent le faire de façon discontinue.

Une nouvelle définition de la sécurité de l’emploi

Les millennials donnent une définition de « sécurité d’emploi » assez différente de la définition traditionnelle. Ils recherchent d’autant la sécurité d’une carrière à temps plein (ils sont 87%) que celle d’un emploi à temps plein. Ils pensent donc la sécurité sur du long terme, indépendamment des emplois qu’ils exerceront.

Une définition plus ouverte du travail

Cette nouvelle génération est ouverte à de nouvelles formes de travail. La moitié d’entre elle croit aux nouvelles façons de travailler. Les employeurs y voient l’opportunité d’apporter davantage de flexibilité et de variation dans leur entreprise.

Les millennials prompt à apprendre

La génération Y réalise très bien que l’apprentissage tout au long de la vie est fondamental pour la carrière future, à plus de 93%. Elle serait d’ailleurs elle-même prête à payer pour cette formation.

> A lire : le rapport complet réalisé par Manpower, KnowledgeCenter : Millennial Careers, 2020 Vision. 

Mais aussi sur le site de la Fondation Travailler Autrement …
« Ma vie sans CDI » : génération Y et précaire, dossier Le Monde
L’analyse du rapport KPMPG : « Perspectives professionnelles des étudiants »

 

Alerte Email

Entrez votre adresse email pour recevoir une alerte dés qu’un nouvel article est publié :

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *