Businessman holding two papers with happy and angry face each on them

La Gazette des communes a interrogé les fonctionnaires territoriaux sur l’arrivée du télétravail dans leur collectivité. La question qui leur était posée : êtes-vous favorable au télétravail dans votre collectivité ?

 

 

Des fonctionnaires de plus en plus séduits par l’idée

75 % des agents interrogés considèrent qu’il faudrait développer le télétravail dans leur collectivité, alors même qu’ils n’étaient que 65 % en 2011. Les fonctionnaires sont favorables à cette façon de travailler « hors des murs » dont les modalités ont été précisées dernièrement par décret. Le télétravail apparait comme un bon moyen de concilier vie professionnelle et vie personnelle.

Une application encore timide

Cette nouvelle façon de travailler éveille pourtant des craintes. Le télétravail parait séduire surtout les agents dans les grandes collectivités.

A l’inverse, dans les collectivités de moins de 5000 habitants, 34 % des agents sont défavorables au télétravail. On peut expliquer ce phénomène par le caractère très localisé des actions qui nécessitent d’être réalisées sur place et la peur du délitement du lien social.
Les organisations syndicales ont elle aussi noté que le télétravail pouvait présenter un risque d’isolement des travailleurs.

> A lire : Baromètre des Territoriaux

> A lire : Article de la Fondation Travailler Autrement sur les dispositions légales sur le télétravail dans la fonction publique

Alerte Email

Entrez votre adresse email pour recevoir une alerte dés qu’un nouvel article est publié :

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *