68% des Français considèrent la réforme du Code du Travail inutile pour l’emploi. D’après un sondage réalisé par la plate-forme de recrutement par matching QAPA sur ce que pensent vraiment les Français de la réforme du Code du travail, 26% d’entre eux sont plus pessimistes pensant que cette réforme viendrait nuire le marché du travail.

Paradoxalement 65% des sondés pensent que le Code du travail actuel est totalement inadapté au marché. Un résultat qui soutient donc l’initiative de réformer le code du travail.
Il faut donc essayer de comprendre ce que souhaitent réellement les travailleurs français. Une chose est sûre, les français veulent malgré tout garder un Code du Travail et refusent de calquer le modèle allemand ou anglais, qui n’en ont pas. C’est ce que révèle le sondage avec 97% des personnes qui se disent contre la suppression du Code du Travail.

LA CONFIANCE PORTÉE AUX PARTENAIRES SOCIAUX

Quelles seraient les mesures intéressantes à la réforme du Code du Travail ? A cette question l’étude révèle que 52% des sondés pensent que la rédaction de ce dernier à plusieurs serait une bonne mesure, 11% d’entre eux pensent qu’il faudrait simplement en modifier quelques pages et les 34 % restant estiment qu’il faut uniquement le simplifier. Une minorité d’entre eux (3%) pensent qu’il faudrait supprimer le Code.

Les partenaires sociaux sont mis en avant par les sondés. En effet 43% des personnes interrogées pensent que les partenaires sociaux devraient avoir plus de poids dans la rédaction de la réforme du Code, suivi par les entrepreneurs et les patrons qui eux réunissent 33% des sondés. Globalement il en ressort pour 91% d’entre eux que l’Etat ne devrait avoir que peu d’implication dans la rédaction du nouveau Code du travail.

Il ressort de cette étude que les français sont d’accord pour que le Code du Travail soit réformé, mais pas de n’importe quelle façon. Ils souhaitent que les partenaires sociaux aient une place à part entière lors de la réforme et que le Code du Travail soit simplifié afin de changer la situation de l’emploi existante.

Méthodologie : Qapa.fr a interrogé sa base de candidats, soit plus de 3,5 millions de personnes. Plus de 2500 réponses ont été enregistrées et analysées du 26 octobre au 5 novembre 2015. Le profil des candidats correspond à 50% de cadres et 50% de non cadres et leur répartition couvre de façon homogène l’ensemble du territoire.

Infographie réalisé par la plateforme de recrutement QAPA

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *