metiers_2022_infographie_v2France Stratégie publie son nouvel exercice de prospective nationale des métiers et des qualifications : les métiers en 2022. Ce rapport, réalisé avec la DARES étudie les grandes évolutions qui façonneront l’emploi et le marché du travail dans les années à venir.

France Stratégie voit se dessiner 4 mutations majeures dans le monde du travail d’ici à 2022 : 

  • Le féminisation des emplois

    D’ici 2022, les femmes devraient continuer à tirer parti de leur bonne réussite scolaire et accroître leur présence dans les professions les plus qualifiées. Elles seraient ainsi plus nombreuses à être cadres, profitant du départ en retraite des générations anciennes, moins féminisées.

  • L’emploi des seniors :

    L’évolution du marché du travail n’est pas favorables aux métiers les plus occupés actuellement par les seniors. L’enjeu sera donc d’augmenter leur nombre dans ceux offrant les progressions d’effectifs les plus dynamiques, comme l’informatique ou la recherche-développement. Cela nécessitera, selon France Stratégie, des politiques volontaristes de recrutement ou de maintien dans l’emploi, d’autant qu’ils seront +1,5 million de seniors en 2022 par rapport à 2012.

  • Quels emplois dans quels territoires ?

    De fortes disparités régionales existent pour un certain nombre de métiers. Ce rapport établit une géographie des emplois et considère que l’avenir des territoires va dépendre de facteurs à la fois démographiques et économiques.s. A l’avenir, il conviendrait donc de mettre en place des mécanismes de diffusion de la dynamique positive des grandes métropoles, et de soutenir les territoires fragilisés.

  • Le marché du travail des jeunes en 2022

    Les évolutions de l’emploi par métiers devraient être favorables aux jeunes débutants par rapport à d’autres catégories d’actifs. De nombreux métiers requérant des compétences techniques soumises à fort renouvellement, et employant une forte proportion de juniors se développeront. Cependant France Stratégie appelle à la prudence car du fait de leur surreprésentation dans les contrats précaires (CDD, intérim), l’emploi des jeunes se montrera particulièrement sensible aux variations de la conjoncture.

 

> A lirele rapport complet de France Stratégie : les Métiers en 2022

> A lire : l’article de la Fondation  Travailler Autrement sur l’étude de France Stratégie « L’avenir du travail : quelles redéfinitions de l’emploi, des statuts et des protections »

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *