La réponse est quasi unanime : la crise liée au coronavirus a contribué à faire bouger les lignes sur les nouveaux modes de travail. Le « travailler autrement » s’est imposé à de nombreux salariés avec une intensité exceptionnelle. Qu’il s’agisse du télétravail, des pratiques managériales, du développement de l’agilité ou du mode projet, les DRH interrogés par l’ANDRH et le cabinet BCG sont convaincus : la crise a fait bouger les lignes sur les nouveaux modes de travail. Éclairages. En savoir plus

La crise du Covid19 a contraint les entreprises à généraliser le télétravail lorsque cela était possible. Les difficultés et les facilités divergent en fonction du degré de maturité des organisations vis-à-vis de cette façon de travailler. Si l’une des difficultés des entreprises déjà accoutumées au télétravail tient au fait de durer, celle des entreprises « profanes » sera de gérer les flux d’échanges. Quoi qu’il en soit, l’enjeu est avant tout managérial. En savoir plus