Étude

Baromètre des Territoires 2021 : Quelles conséquences du covid sur les travailleurs ? 

 Le 3ème Baromètre des Territoires présenté le 16 novembre 2021 par Elabe et l’Institut Montaigne s’est attaché cette année à l’analyse des conséquences de la crise sanitaire sur les Français, leur rapport au territoire et au futur. Après 3 confinements, leur étude permet particulièrement d’appréhender autrement les conséquences du covid sur le rapport qu’entretiennent les français avec l’emploi pour aujourd’hui et demain. Décryptage. 

Un portrait économique plus rassurant qu’avant la crise 

En 2018 déjà, comme aujourd’hui, on retrouvait chez les Français le sentiment que les créations d’entreprises étaient trop peu nombreuses et que la recherche d’emploi était difficile particulièrement dans les zones rurales et les petites agglomérations. Les créations d’entreprises restent un sujet important car les zones rurales et petites agglomérations se révèlent fragiles sur le plan économique : 18% des habitants de zones rurales estiment qu’il y a de plus en plus d’entreprises qui se créent contre 31% dans les grandes agglomérations. Mais la catastrophe économique que nombreux redoutaient en 2021 n’a pas eu lieu, ce qui semble avoir rassuré les Français : ils sont aujourd’hui 59% à considérer qu’il n’est pas difficile de retrouver un emploi contre 46% en 2018 

Télétravail : une révolution “catégorielle” ? 

Le télétravail pendant la crise n’a concerné qu’une partie des Français ce qui a divisé la France en deux. D’un côté, les métiers “télétravaillables” qui concernent 4 actifs sur 10 répartis très inégalement entre les catégories socio-professionnelles : 76% de cadres contre 9% des ouvriers. À cette première fracture s’ajoute celle du retour au travail. En effet, 57% des actifs en emplois “télétravaillables” ont encore la possibilité de travailler à distance tandis que 43% ont repris leur activité en 100% présentiel. Pourtant, le télétravail est devenu un véritable souhait des personnes exerçant un métier qui le permet. En moyenne, les travailleurs souhaiteraient 2,2 jours de télétravail par semaine alors que le nombre de jours télétravaillés aujourd’hui est de 1,4 

Par ailleurs, les cadres étant souvent concentrés dans les grandes agglomérations et étant également les plus concernés par le travail à distance, le phénomène du télétravail est fortement lié au lieu de résidence. On constate par exemple que 53% des parisiens sont concernés contre 30% pour les habitants d’agglomérations moyennes et zones rurales. Or, ces inégalités dans les rapports au télétravail ont nécessairement des conséquences sur le vivre-ensemble puisque les rapports au travail deviennent très différents entre les actifs pouvant télétravailler et les autres. Pourtant, les Français restent liés par des valeurs et des attentes pour la société de demain. 

Attentes pour la société de demain 

En Octobre 2021, c’est le respect qui est la valeur la plus essentielle pour les Français pour faire société demain. Parmi ces valeurs, on retrouve également le travail qui reste un élément important pour une large majorité de Français, près de 80%. De plus, pour faire évoluer le monde, les entreprises sont les mieux placées d’après les Français pour agir, devant leur maire et le président de la République. Dès lors, les salariés attendent beaucoup plus de l’entreprise, ils souhaitent voir se développer des entreprises “responsables”, c’est-à-dire une société qui applique notamment les 2 missions essentielles que voient les travailleurs : veiller à la bonne santé et à la sécurité de ses salariés et exercer son activité tout en respectant l’environnement. La valeur de respect prônée par les Français est donc quelque chose qu’ils souhaitent retrouver dans leur emploi via le respect des salariés et de l’environnement par leur entreprise. Enfin, plus de 8 Français sur 10 considèrent que faire attention à l’environnement peut être créateur d’emplois et de nouveaux métiers, l’urgence à agir ne fait plus débat. Ainsi, si la page covid n’est pas encore véritablement tournée, il semble d’ores et déjà possible de dire que la crise a bouleversé les valeurs et les aspirations des français sur le long terme. 

> Retrouvez l’étude complète ici

> Sur le site de la Fondation : Les conséquences de la crise sur le tissu économique français et Salariés et décideurs face au télétravail : attentes et perceptions.