Expert reconnu du droit du travail depuis près de vingt ans, Franck Morel est avocat associé chez Flichy Grangé Avocats, cabinet de référence spécialisé en droit du travail. Conseiller de plusieurs cabinets ministériels entre 2007 et 2020, senior Fellow auprès de l’Institut Montaigne, il est aussi membre du conseil d’administration de la Fondation Travailler autrement.

Auteur de plusieurs ouvrages sur le droit du travail et le temps de travail, il a accepté de répondre à nos questions au sujet de sa note remise à l’Institut Montaigne en septembre 2020 : « Rebondir face au Covid-19 : neuf idées efficaces en faveur de l’emploi ».

En savoir plus

Dans leur ouvrage « Désubériser, reprendre le contrôle », Florian Forestier, Franck Bonot, Odile Chagny et Mathias Dufour dressent un panorama complet et nuancé des enjeux de l’économie de plateformes, des problèmes qu’elle pose, et des solutions qu’on pourrait imaginer. En savoir plus

Amélie Sutterer-Kipping a fait ses études de droit à la Ludwig-Maximilians-Universität München et puis a passé l’examen du barreau au Oberlandesgericht de Munich. Elle a décidé de compléter ses études par un projet de recherche à l’Institut de droit social à Göttingen et par une cotutelle de thèse entre l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et la Georg-August-Universität Göttingen. La Fondation Travailler autrement a pu l’interroger sur les travaux qu’elle mène sur les formes atypiques d’emploi en Allemagne et sur la protection sociale des travailleurs indépendants. Interview. En savoir plus

Si le travail indépendant et les nouvelles formes d’emploi attirent de plus en plus de professionnels de la communication, elles offrent également souplesse, agilité et expertises ponctuelles pour les agences comme pour les annonceurs. Quels sont les différents modes d’organisation d’emploi ? Quels sont les avantages à faire appel aux nouvelles formes d’emploi ? Comment peuvent-elles être source de performance et de business ? Quelles collaborations pouvons-nous imaginer pour être plus efficaces demain et répondre au mieux aux clients ? La communauté des free-lances de Com-ent, a accueilli Laurent Grandguillaume, vice-président de la Fondation Travailler autrement pour un live dédié aux nouvelles formes d’emploi et le secteur de la communication. Retour sur ce webinar. En savoir plus

insee_emploi_chomage_revenusFace à la crise engendrée par le Covid-19, le ministère de l’Économie, des Finances de l’Action et des Comptes publics, mais également le ministère du Travail ont annoncé un certain nombre de Mesures de soutien aux entreprises et aux indépendants. Quelles sont-elles ? En savoir plus

On parle sans cesse davantage des nouvelles formes d’emploi, peut-être même ici plus qu’ailleurs. À l’échelle de la société on vante l’entreprenariat, l’indépendance comme moteur d’accomplissement ; dans les approches académiques on décortique ces discours et on scrute la réalité. Il existe toutefois un angle mort récurrent sur ce sujet, tant dans les approches médiatiques qu’académiques : le cumul de formes en d’emploi différentes, notamment dites « nouvelles ». Tout au plus en trouve-t-on la description dans les réflexions sur les « slashers », souvent partielles.  En savoir plus

Le projet NEWEFIN est un projet de recherche international financé par l’Union Européenne qui vise à comparer comment le droit du travail et le système de protection sociale répond aux nouvelles formes d’emploi, que ce soit par des politiques ou du dialogue social. La Fondation Travailler et le Laboratoire Missioneo ont été auditionnés dans le cadre de la rédaction du rapport sur la situation de la France. Le rapport final sera rendu en novembre, associé à une conférence à Bruxelles. Une présentation des résultats intermédiaires a eu lieu le 17 mai à l’Université Juan Carlos III de Madrid, devant des acteurs de toute l’Europe. En voici les éléments importants.  En savoir plus

Ce rapport présente les résultats d’une étude comparative européenne portant sur la représentativité syndicale des indépendants. En plus de constituer un état des lieux de leur situation en termes de besoins (protection sociale, négociation collective), ce document de recherche formule des priorités visant à mieux protéger ces travailleurs atypiques. En savoir plus

File 20190213 181627 1ux25p8.jpg?ixlib=rb 1.1

La France compte aujourd’hui plus de 3 millions de travailleurs indépendants. MikeDotta / Shutterstock

L’émergence de nouvelles formes d’entrepreneuriat semble être un mouvement observable sous toutes les latitudes et le travail indépendant pourrait bien faire florès. Si aux États-Unis d’aucuns prétendent au prix d’un joyeux mélange des genres recenser 55 millions de travailleurs indépendants, soit plus de 35 % de la population active du pays, la France reste pour le moment un peu en retrait malgré l’augmentation constante du nombre de travailleurs indépendants.

Par Arnaud Lacan, Kedge Business School En savoir plus

On compte aujourd’hui presque 3 millions de travailleurs indépendants en France. Gordon88/Shutterstock

L’émergence de nouvelles formes de travail indépendant est une tendance qui s’étend bien au-delà des frontières françaises. Si aux États-Unis on recense plus de 55 millions de travailleurs indépendants, soit plus de 35 % de la population active du pays, la France reste pour le moment un peu en retrait. Le rapport de 2017 sur les nouvelles formes du travail indépendant du Conseil économique social et environnemental estime que la France compte aujourd’hui presque 3 millions de travailleurs indépendants, soit environ 12 % de la population active. Mais les chiffres ne cessent de croître. En effet, le nombre de travailleurs indépendants a augmenté de 25 % depuis 2003 dans l’hexagone, soit 10 fois plus vite que la population salariée. En savoir plus