Les partenaires sociaux ont signé fin novembre un projet d’accord qui met l’accent sur les risques pour le télétravailleur, comme l’isolement ou la perte de lien social. Goffkein.pro / Shutterstock

Après quelques semaines seulement de négociation, les partenaires sociaux ont abouti, le 26 novembre 2020, à la conclusion d’un nouveau projet d’Accord national interprofessionnel (ANI) « pour une mise en œuvre réussie du télétravail ». Ce projet de texte, déclenché par l’essor du télétravail lié à la pandémie mondiale de Covid-19, se distingue des précédents accords sur le sujet (ANI de 2005 et ANI « encadrement » de février 2020) par l’accent mis sur les risques pour le télétravailleur : isolement, perte de lien social, charge de travail, hyperconnectivité, etc. Il s’agit là de préserver la relation de travail en insistant sur la prévention du risque d’isolement des télétravailleurs. En savoir plus

2t1slEn matière de travail, il y a les lois et il y a la vie de chacun. A cet égard, des milliers de citoyens ont décidé de faire émerger des aspirations nouvelles. Voir ses enfants le matin et le soir : quelle gageure ! Réduire le niveau de stress, quel objectif ! Redonner du sens au travail, quelle ambition… Les citoyens envoient par différents canaux, au fil du temps, un message fort et clair aux décideurs publics : « entendez nos aspirations ». Ils l’expriment avec philosophie, le disent avec courtoisie, le hurlent dans la rue.

 

En savoir plus

livre_lenglet« Tant pis, nos enfants paieront », de François Lenglet (Albin Michel, 231 pages, 18€)

En savoir plus

PLW opinon1

Patrick Levy-Waitz, président de la Fondation Travailler Autrement, était l’invité de Nicolas Beytout sur le plateau de l’Opinion pour la matinale. 

 

En savoir plus

05466019-photo-terra-nova-logoLe think thank Terra Nova, qui juge que le rapport France Stratégie « Le compte personnel, de l’utopie au concret » a dressé un portrait « très désirable » du CPA, va plus loin en imaginant ce que sera en 2030 ce dispositif qui est inclus dans le projet de réforme du code du travail. 

En savoir plus

N_gociationAprès les propositions des syndicats sur la Loi travail ou la tribune « Cette réforme est une avancée des plus fragiles » signée par plus de 30 économistes, Terra Nova s’est prêté à son tour à l’exercice et publie ses propositions pour « sortir de l’impasse » concernant la réforme du code du travail.

En savoir plus

PicMonkey Collage

Des syndicats, la CGT d’un coté et le regroupement entre CFDT, CFE-CGC et Unsa de l’autre, ont émis des propositions alternatives à celle du projet de loi El Khomri.

 

 

En savoir plus

code du travailLes Français se montrent critiques envers la réforme du Code du travail, selon un sondage de l’institut Elabe pour BFMTV réalisé les 23 et 24 février derniers. En savoir plus

Le comité présidé par Robert Badinter à la demande du Premier ministre a été chargé de mener une étude sur les principes essentiels du droit du travail pour orienter le prochain Code du Travail. En résulte en janvier 2016 le rapport au Premier Ministre, comité chargé de définir les principes essentiels du droit du travail, appelé rapport Badinter.

En savoir plus

Le grand chantier de la réforme du travail peut commencer. Robert Badinter, qui présidera la commission installée par Myriam El Khomri ce 24 novembre, s’est vu confier la mission de définir le socle de droits garantis du futur code du travail. Les conclusions de la commission seront rendues avant le 15 janvier 2016. Ces principes serviront de lignes directrices pour la réécriture du code du travail annoncée par le Premier Ministre. En savoir plus