Time management and time is money concept. Flat style vector illustrationLa question du temps de travail est régulièrement au cœur de l’actualité. C’est un sujet majeur, dans un contexte économique bouleversé par la révolution digitale et par l’évolution des problématiques de l’emploi et du travail. Une enquête Opinion Way pour Horoquarzt s’est penchée sur cette problématique en l’observant à travers le prisme du vécu des salariés. Ils publient leurs résultats dans un livre blanc annuel « Le rapport des salariés au temps de travail ».

Une durée de travail qui varie

Si les Français travaillent plus que les 35 heures officielles (39,1 heures en moyenne), la perception du temps de travail varient en fonction de plusieurs facteurs. 43 % des sondés déclarent avoir le sentiment de travailler d’avantage que la durée spécifiée dans leur contrat de travail. Un sentiment d’autant plus prégnant chez les cadres (59 %) ou dans le secteur de la banque (53 %). A noter que seulement 5 % des sondés déclarent travailler moins d’heures que mentionnées dans leur contrat de travail. La taille de l’entreprise joue également un rôle important dans la variabilité de ce sentiment : plus l’entreprise est petite, plus les dépassements d’horaires sont nombreux !

Liberté = efficacité ?

De manière générale, les salariés ont l’impression d’être libres dans l’organisation du travail (ce qui rime également avec efficacité pour 3 répondants sur 4) même s’il existe un écart important entre leur perception et celles des managers  : 69 % des managers pensent que leurs collaborateurs bénéficient de cette liberté contre 50 % des salariés. Un élément qui apparait, en revanche, comme indiscutable est le retard. On observe une attachement massif au respect des horaires. A ce sujet, la gestion du temps de travail apparait comme un enjeu pour le climat social pour 89 %  des répondants et le respect des horaires est vu pour 87 % comme une condition au maintien de l’équité dans l’entreprise.

L’équilibre vie privée/vie professionnelle

Enfin, élément déterminant de la perception du temps de travail est l’équilibre de la vie privée avec la vie professionnelle. Les salariés sont largement majoritaires à témoigner que l’organisation de leur travail permet une conciliation entre ces deux mêmes de la vie. Cet équilibre est important car il est facteur de motivation, d’implication voire de fidélisation.

Ce rapport annuel est intéressant car il permet de jauger les évolutions relatives à ce sujet complexe et passionné. La Fondation Travailler autrement a également publié une étude complète sur ce thème, qui questionne les seuls indicateurs traditionnels de la journée de 8 heure et de la semaine de travail, en soulignant la nécessité d’avoir une vision plus globale et complète de la notion de temps de travail.

> Pour lire l’enquête Opinion Way / Horoquartz dans son intégralité

Alerte Email

Entrez votre adresse email pour recevoir une alerte dés qu’un nouvel article est publié :

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *