Subi, choisi ou contraint, le télétravail s’est révélé être un mode de travail efficace et performant. Le confinement aura permis de lever certains freins psychologiques et de démontrer que la confiance a priori était possible à installer. Menée auprès de plus de 6500 collaborateurs répartis dans plus de 150 entreprises, l’étude WorkAnywhere de Choose my Company a révélé que les collaborateurs étaient globalement satisfaits de ces avancées en matière de modalité et d’organisation de travail même si des blocages subsistent. En savoir plus

Face à la crise sanitaire, de nombreuses activités ont dû être suspendues, des actifs ont été mis en chômage partiel, les bureaux ont été (lorsque cela était possible) désertés et 8 millions de personnes ont adopté le télétravail.  La France est au ralenti, c’est un fait.Toutefois, le sondage Odoxa pour Adviso Partners, Challenges, France Bleu et France Info nous enseigne que le Covid-19 bouleverse et modifiera le rapport des Français au travail. En savoir plus

Andrea Piacquadio / Pexels, FAL

À l’heure du confinement imposé par la pandémie de Covid-19, une pratique professionnelle inédite pour beaucoup se développe : le télétravail subi. Si la mise en place de ce nouveau mode de fonctionnement est facilitée par les nouvelles technologies, il n’en reste pas moins que compartimenter vie personnelle et vie professionnelle demeure une des clés du travail à distance. Par Agnès Ceccarelli, Professeur associé, département Ressources humaines, ICN Business School

En savoir plus

La crise du Covid19 a contraint les entreprises à généraliser le télétravail lorsque cela était possible. Les difficultés et les facilités divergent en fonction du degré de maturité des organisations vis-à-vis de cette façon de travailler. Si l’une des difficultés des entreprises déjà accoutumées au télétravail tient au fait de durer, celle des entreprises « profanes » sera de gérer les flux d’échanges. Quoi qu’il en soit, l’enjeu est avant tout managérial. En savoir plus