Télétravail, management, QVT : premier bilan du travail confiné

juin 1, 2020 Actualité

Subi, choisi ou contraint, le télétravail s’est révélé être un mode de travail efficace et performant. Le confinement aura permis de lever certains freins psychologiques et de démontrer que la confiance a priori était possible à installer. Menée auprès de plus de 6500 collaborateurs répartis dans plus de 150 entreprises, l’étude WorkAnywhere de Choose my Company a révélé que les collaborateurs étaient globalement satisfaits de ces avancées en matière de modalité et d’organisation de travail même si des blocages subsistent.

Des collaborateurs satisfaits des avancées permises par le confinement en matière de télétravail

66.5% des collaborateurs travaillant à distance se disent satisfaits de ce mode d’emploi. Et pour cause ! Temps de transport gagné, meilleure concentration et une plus grande d’autonomie sont régulièrement évoqués pour expliquer cet engouement. L’équilibre vie professionnelle/vie personnelle n’est donc pas le seul atout du travail à distance. Les salariés concèdent qu’ils gagnent en qualité de vie au travail.

Cet élément n’aurait pas été possible sans la levée de freins psychologiques. Les managers n’ont pas eu le choix que de s’adapter à la situation. Évidemment, des abus persistent, mais 75% des collaborateurs disent que leur manager leur fait confiance pour l’organisation de leur travail à distance. La présence physique n’est plus l’alpha et l’oméga d’un travail correctement effectué.

Malgré une entrée en marche forcée, managers et collaborateurs semblent avoir trouvé un équilibre qui finalement réussit aux deux !

Le troisième élément soulevé par l’étude est que le lien social n’aurait pas totalement disparu. C’est pourtant l’intuition qui préexiste. Or pour 68% des salariés, leur entreprise a réussi à maintenir la cohésion au sein des équipes, malgré le confinement. Ils sont également 6 sur 10 à juger leurs installations techniques efficaces, et les règles autour du télétravail claires. S’informer, communiquer, et rester soudés semble être une première aire de maîtrise pour les employeurs.

Un tableau pas si rose

Souvent, l’argument de l’équilibre vie professionnelle/vie privée est mis sur le devant de la scène pour légitimer le travail à distance. Or, le confinement a permis de démontrer que la déconnexion devient difficile et que le sentiment d’isolement peut être difficile à identifier et accompagner.

Les déçus du travail à distance ne sont pas nombreux (17%), mais leurs arguments sont autant de marges de progression ! Ils déplorent entre autres la qualité de leurs outils de communiquer et le soutien managérial…les deux grands facilitateurs de l’efficacité et de la reconnaissance.

Les profils qui expriment des difficultés sont contre toute attente : les Tech et les Millenials, n’étant que 61% à la soutenir, soit -5% vs la moyenne. Les millenials indiquent que le côté social et l’appui du manager leur manquent.

Friands des organisations à culture et identité forte, les jeunes restent sur leur faim en l’absence « d’after work » et un ancrage au bureau « base camp », essentiel à leur sens de la communauté.

Des marges de progression

Alors qu’ils sont 74% à penser que leur entreprise gagnerait au global en favorisant le télétravail, les collaborateurs expriment toutefois des doutes sur son efficacité pour leur performance individuelle. Les managers apprécient le plus le travail à distance : plus que 9 sur 10 disent avoir les ressources pour le naviguer de manière positive. Les équipes, quant à eux, sont en attente d’une animation collective structurée et d’un meilleur pilotage individuel. Plus de 4 personnes sur 10 expriment des doutes sont en attente d’une relation managériale plus fluide, ainsi que des méthodes de planification et de priorisation plus pertinentes.

Une chose est sûre : 74% des salariés qui le vivent aujourd’hui ont envie qu’il fasse partie de l’après-confinement. Le travail à distance a donc, a priori de grande chance de s’inscrire dans le temps !

> Retrouver l’étude dans son intégralité

> Egalement à lire sur le site de la Fondation Travailler autrement, Le Covid 19 bouleverse et modifiera le rapport des Français au travail

Alerte Email

Entrez votre adresse email pour recevoir une alerte dès qu’un nouvel article est publié :

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *