Mission Coworking – Faire ensemble pour mieux vivre ensemble

septembre 19, 2018 Actualité, Infos

COUVPatrick Levy-Waitz, Président de la Fondation Travailler autrement a remis ce mercredi 19 septembre 2018 à Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Cohésion des territoires, le rapport de la mission Coworking : Territoires, Travail, Numérique qui lui avait été confiée en janvier 2018.

Aujourd’hui, le phénomène des tiers lieux, conjugué à la volonté du gouvernement de fournir à l’intégralité du territoire une couverture Très Haut Débit, donne l’opportunité de résorber la fracture numérique, de valoriser et de revitaliser nos territoires, en créant les conditions favorables à une activité nouvelle et hybride.

Dispositif de la Mission Coworking : Territoires, Travail, Numérique

Avec l’appui du Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET) et après la mise en place d’un comité de pilotage réunissant plus d’une quinzaine d’acteurs incontournables des tiers lieux,  une centaine d’organismes, structures et porteurs de projets ont été consultés depuis le 5 février : réseaux nationaux, réseaux locaux, porteurs de projet, spécialistes du coworking, spécialistes du télétravail, entreprises, associations d’élus, élus, collectivités, ministères, administrations…

De plus, 12 régions ont été visitées grâce à des déplacements dans des tiers lieux où nous avons pu consulter les acteurs locaux des tiers lieux dans les territoires.

Nous avons également initié une consultation publique nationale réunissant particulièrement des experts de la sphère du coworking et des tiers lieux. On comptabilise plus de 1 100 contributions sur la plateforme ce dernier nombre illustre la volonté des contributeurs de partager du contenu qualitatif, détaillé et argumenté.

Enfin, six ateliers de travail thématiques ont été organisés sur des sujets clés :

  • Les modèles économiques,
  • La communauté,
  • La gouvernance,
  • Les compétences et l’accompagnement,
  • L’immobilier,
  • La ruralité.

Quels constats ?

Au terme de six mois de visites, de rencontres et d’échanges avec les acteurs des tiers-lieux, les collectivités locales, les élus, les acteurs économiques et sociaux sur tout le territoire, la mission a répertorié en France près de 1800 tiers lieux dont 46 % se situent en dehors des métropoles.

Carte de France tiers lieux-min

De ce travail en immersion dans les territoires, Patrick Levy-Waitz tire quatre enseignements majeurs :

  • L’émergence de ces tiers-lieux, loin d’être marginal, s’inscrit dans un mouvement de fond touchant l’ensemble du territoire ;
  • Ces tiers-lieux sont localement porteurs de dynamiques économique et sociale très structurantes ;
  • L’essor de ces lieux préfigure celui des nouvelles manières de travailler (télétravail, travailleurs indépendants) ;
  • Enfin, en contribuant à développer des activités de proximité et à encourager les circuits courts, ces lieux sont des acteurs essentiels de la transition numérique et écologique dans les territoires.

28 recommandations pour redynamiser l’activité dans les territoires

La mission insiste particulièrement sur la possibilité de faire de ces tiers lieux des catalyseurs de développement local. La mission a émis 28 propositions dont 6 propositions principales qui constituent l’ossature du projet :

  • Créer une structure nationale des tiers lieux, porteuse des actions de soutien ;
  • Appuyer l’émergence de 300 fabriques des territoires ;
  • Adosser le mouvement à un fonds d’amorçage qui pourra être abondé par des fonds privés pour lancer le dispositif d’accélération ;
  • Professionnaliser le métier d’animateur des tiers lieux ;
  • Créer un fonds d’investissement socialement responsable (ISR) de 50 M€ pour aider à la reconversion d’espaces en tiers lieux ;
  • Favoriser la coordination public-privé en encourageant la mise à disposition de locaux par les collectivités et en formant les agents publics aux Tiers lieux.

Tiers lieu de demain

Selon Patrick Levy-Waitz : « Rien ne me semble plus vrai : davantage que le vivre en- semble, la génération qui vient sera en effet celle du « faire ensemble ». Par une véritable politique publique des tiers lieux, il est possible d’explorer les modalités de cette nouvelle manière de faire dans les territoires. »

> Pour télécharger le rapport « Mission Coworking : faire ensemble pour mieux vivre ensemble »

> Pour télécharger la synthèse du rapport

> Pour lire le communiqué de presse

> Pour accéder au cahier des charges et à la fiche synthétique de l’AMI « Fabriques de territoires »

Alerte Email

Entrez votre adresse email pour recevoir une alerte dés qu’un nouvel article est publié :

6 Responses to Mission Coworking – Faire ensemble pour mieux vivre ensemble
  1. Bonjour,

    Dans le cadre du programme national de développement des tiers lieux, notamment pour les petits tiers lieux ruraux, quelle démarche doivent suivre les communes rurales,qui s’engagent dans un tel projet dès maintenant?

  2. Bonjour, vous pouvez vous renseigner auprès de votre communauté de communes, sinon c’est la Région qui gère les aides.

  3. Bonjour
    Votre article a eu un grand impact sur mes projets.

    J’avais un projet en gestation au moment de sa lecture en novembre 2018 : un espace de coworking online dédié aux freelances.
    Votre article a ajouté une pierre à mon édifice en confortant mes analyses :
    – les espaces de coworking apportent un bénéfice certain à leurs membres du point de vue de la motivation, de la performance et du réseau
    -ils répondent à une demande croissante
    – les freelances en début de projet n’y ont souvent pas accès en raison de leur budget limité, de leur localisation ou de leur emploi du temps compliqué.

    Le concept de coworking online s’imposait donc avec encore plus d’insistance à mes yeux comme une réponse nécessaire à leurs besoins.
    D’autant plus qu’un tel espace est particulièrement adapté aux free-lances. Ils sont nombreux à percevoir leur isolement comme un frein dans leur activité.

    Mon projet, « Colancing », est en ligne depuis le 1er fevrier 2019.
    250 free-lances ont déjà rejoints la communauté et les retours sont très positifs.
    A ma connaissance, il s’agit du premier projet de coworking online en France.

    Je vous remercie donc grandement pour avoir contribué à ma motivation.

    Cordialement

    Emmanuelle Hommet

  4. Créateur d’un Tiers Lieu à Nevers, je ne peux être qu’attentif à votre démarche co-construite.
    A ce titre, quel est la démarche pour participer au Conseil national ?

  5. Bonjour
    Merci pour la mise a disposition du rapport

    Nous œuvrons en campagne sur des espaces ruraux avec des jeunes migrants sur Lille. Je suis ravie de voir qu on travaille dans le bon sens :
    http://www.cultivonsmalin.com : faire autrement
    belle soirée
    Dominique


[top]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *