D’après un sondage mené par BVA sur les rapports qu’entretiennent les salariés avec leurs vacances d’été, il apparait qu’une grande majorité des français privilégient les mois de juillet à septembre pour prendre leurs vacances. Ce sont ainsi 84% des salariés qui envisagent de prendre des vacances durant la période estivale et parmi eux seulement 18% n’envisagent pas de partir.

Si l’été est une période très demandée, la concentration des départs en vacances peut aussi refléter une pression de la part des entreprises. Le sondage révèle aussi que les salariés ont du mal à déconnecter de leur travail malgré plusieurs semaines de congés.

Quel est donc le rapport des salariés français avec leurs congés d’été ?

Une pression exercée par les entreprises

Seuls 15% des salariés n’envisagent pas de prendre de congés entre juillet et septembre, pour les 85% restant, le sondage démontre qu’ils ont le sentiment d’une certaine pression concernant la durée et les dates de leurs vacances.

En effet, près de 30% des salariés indiquent que leur entreprise les conduit à prendre au moins deux semaines de congés en été et ce sont aussi 20% de salariés qui ressentent un encouragement ou une forte incitation à poser des congés pendant cette période. Et finalement moins de la moitié des salariés interrogés se sentent les mains totalement libres pour choisir leurs vacances sans aucune contrainte ni incitation.

On remarque ainsi une concentration des congés entre juillet et septembre, les salariés ont tendance à regrouper leurs semaines de vacances et à les prendre sans interruption. Ils sont beaucoup moins nombreux à étaler leurs vacances d’été sur plusieurs semaines non consécutives ou à fractionner leurs congés pour les éparpiller sur le reste de l’année. Ceci peut par ailleurs être source de fatigue au cours du reste de l’année.

Les salariés parviennent-ils à se déconnecter ?

Dans l’ensemble un grand nombre de salariés reste préoccupé par leur travail, même lors de leurs périodes de vacances. Le sondage le montre bien et révèle que 75% des salariés indiquent parler de leur travail avec leurs proches lorsqu’ils sont en congés. Plus concret encore, ce sont 37% des salariés qui déclarent consulter leurs mails professionnels, 34% lisent des documents professionnels ou encore 28% passent des appels à leurs clients, collègues ou prestataires.

Ainsi ce sont 10% de salariés qui affirment être stressés lorsqu’ils pensent à leur travail en vacances et sans surprise ils sont très peu nombreux à attendre avec impatience leur retour au travail.

La déconnexion des salariés parait donc difficile, un stress de fond semble persister même s’il y a pourtant une volonté de se couper, l’étude montre par exemple la forte réticence des salariés à passer des vacances avec des collègues. Pour 62% ils ne le souhaiteraient pas, même si 13% des salariés l’ont déjà fait et que tout de même un quart serait prêt à le faire.

> Pour lire l’étude dans son intégralité

> Également à lire sur le site de la Fondation Travailler autrement, Entrepreneur et vacances, qu’en est-il vraiment?

Alerte Email

Entrez votre adresse email pour recevoir une alerte dés qu’un nouvel article est publié :

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *