Disability Concept Medical Icons Signs Isolated on White BackgroundLe 16 novembre 2017, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin et Sophie Cluzel, ministre de la Santé ont signé avec l’Agefiph, Pôle emploi et CHEOPS,  la Convention nationale pluriannuelle multipartite de mobilisation pour l’emploi des personnes en situation de handicap (2017-2020). Lumière sur ce sujet qui concernait 3,3% des salariés du secteur privé, en 2013 et 5,17% dans le secteur public en 2015.

Emploi et handicap, les chiffres clés

Tout d’abord, il faut savoir que la loi fixe une obligation d’emploi commune au secteur privé et public de 6% (loi du 10 juillet 1987).

Le taux de chômage des personnes handicapées est deux fois supérieur à la moyenne nationale (18 %) : environ 500 000 demandeurs d’emploi handicapés (DEBOE) sont inscrits à Pôle emploi, ils représentent 8,5% de l’ensemble des demandeurs d’emploi,

Le niveau de qualification des demandeurs d’emploi handicapés est inférieur à celui de l’ensemble des demandeurs d’emploi (26% ont le bac et plus contre 45% tous publics).

Que contient la convention nationale ?

Cette nouvelle convention fixe 5 grands objectifs pluriannuels :

  • faciliter la construction et la sécurisation des parcours d’accès à l’emploi et leur mise en œuvre ;
  • renforcer l’accès à la formation professionnelle des personnes handicapées en mobilisant toutes les offres de la formation professionnelle ;
  • amplifier l’action cordonnée en faveur du maintien en emploi pour tous (salariés, non-salariés et employeurs) ;
  • mobiliser les employeurs publics et privés ;
  • optimiser les échanges d’informations, installer l’interconnexion des systèmes d’information.

Et le travail indépendant dans tout ça ?

On les appelle les « Handipreneurs ». Ils seraient 72 000 en France. Ces indépendants soulignent en majorité que c’est l’accès au crédit bancaire qui représente la plus grande difficulté. En effet, si les banques sont plutôt favorables à l’octroi du crédit, les assurances, en revanche, y sont plutôt frileuses.

Ces handipreneurs ne sont toutefois pas seuls face aux complications : l’Union professionnelle des travailleurs indépendants handicapés a également mis en place une plateforme, TIH-business.fr, de mise en relation entre les entreprises qui veulent employer des indépendants handicapés et les travailleurs qui proposent leurs services.

> Cliquez ici pour prendre connaissance de la Convention nationale pluriannuelle multipartite de mobilisation pour l’emploi des personnes en situation de handicap (2017-2020)

Alerte Email

Entrez votre adresse email pour recevoir une alerte dés qu’un nouvel article est publié :

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *