Selon une enquête réalisée pour l’Observatoire de l’équilibre des temps et de la parentalité en entreprise par Viavoice et l’UNAF, il apparaît que l’équilibre des temps de vie et le manque de temps au quotidien sont des préoccupations souvent exprimées par les salariés français. Si d’année en année ces deux notions reviennent dans le baromètre, des mesures pour garantir cet équilibre sont également attendues par les salariés sondés. Éclairages. 

L’équilibre des temps, un enjeu clé pour les salariés comme pour les entreprises

Statistique stable depuis 2015, l’équilibre entre temps de vie professionnelle et personnelle est une préoccupation majeure des salariés. 92 % d’entre eux estiment qu’il s’agit d’un élément « important ». Les salariés les plus sensibles à cette notion sont ceux :

  • dont le temps de trajet est supérieur à 120 minutes,
  • dont la taille de l’entreprise dépasse 500 salariés,
  • qui ont entre 25 et 49 ans,
  • sont souvent salariés-parents

Le sentiment de manquer de temps au quotidien est également ressenti par ces mêmes profils de salariés.

Souvent oubliées, les entreprises sont également préoccupées par ces sujets. En effet, de l’équilibre des temps de vie dépend souvent la qualité de vie au travail, le climat social et l’engagement des salariés. Ils sont entre 92 % et 94 % à estimer que ces éléments ont un impact sur l’entreprise elle-même. Malgré tout, 6 salariés sur 10 jugent que l’entreprise n’agit pas suffisamment pour garantir l’équilibre des temps de vie des salariés. Les salariés travaillant dans des entreprises de moins de 20 salariés et les parents d’enfants de moins de 3 ans sont plus cléments dans leur jugement.

Parvenir à un meilleur équilibre : quelles solutions ?

Première piste évoquée, celle d’une meilleure répartition du temps de travail. Le volet quantitatif (temps de travail en lui-même) n’est pas ici remis en question. Ainsi, la majorité des salariés attendent de l’entreprise une plus grande souplesse dans l’aménagement des horaires de travail en fonction des circonstances. De fait, parmi les 10 besoins des salariés dans ce sens :

  • 42 % souhaitent pouvoir aménager ponctuellement leurs horaires de travail,
  • 40 % souhaiteraient plus de souplesse dans la modalité et les horaires de travail,
  • 27 % souhaiteraient faire du télétravail ou travailler à distance.

Concernant les besoins plus spécifiques, 36 % des parents d’enfants de moins de 3 ans voudraient bénéficier d’une solution d’accueil ponctuelle ou permanente, 15 % des parents de jeunes adultes souhaiteraient que leurs entreprises mettent en place des messageries respectueuses de leurs vies personnelles et 31 % des parents d’enfants en classe élémentaire souhaiteraient pouvoir télétravailler.

Ainsi, ce n’est pas le temps de travail en lui même qui est remis en cause, mais plutôt la gestion du temps de travail et la capacité de l’entreprise à imaginer des solutions pour garantir l’équilibre des temps de vie des salariés.

> Pour lire l’étude dans son intégralité

> Également à lire sur le site de la Fondation Travailler autrement, Le temps de travail perçu par les salariés

Alerte Email

Entrez votre adresse email pour recevoir une alerte dés qu’un nouvel article est publié :

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *