AOMLe Laboratoire Missioneo  a participé cette année au congrès annuel de l’Academy of Management (AoM), du 4 au 8 aout à Atlanta, la principale conférence scientifique mondiale en Sciences de Gestion.

L’AoM est la principale société savante internationale de la discipline. Par extension, sa conférence annuelle est la plus grande conférence scientifique en sciences de gestion au niveau mondial. Elle regroupe chaque mois d’aout environ 10 000 présentations de recherche effectuées par autant de participants du monde entier dans une ville américaine ou canadienne (avec une surreprésentation du monde académique américain). Le programme détaillé en version papier représente un catalogue de plusieurs centaines de pages, avec de nombreux indexes pour s’y retrouver ! Par ailleurs, l’AoM édite six des principales revues internationales de recherche en sciences de gestion.

La conférence annuelle est composée de Professionnal Developpement Workshosp (des ateliers ou conférences sur des aspects du métier de chercheur ou d’enseignant), de Symposiums (des présentations de recherches en cours ou de thèmes émergents, souvent très riches), et de Sessions (thématiques), des présentations de recherches terminées (en cours d’écriture).

Le Laboratoire Missioneo a présenté une communication intitulée « Interfaces between Independent Work and its Configurations: a Concept Map » (Interfaces entre le travail indépendant et ses configurations : une carte conceptuelle), dans le cadre d’une session thématique sur les « New Research on Nonstandard Work Arrangements » (Recherche récente sur les emplois atypiques). Cette recherche en cours du Laboratoire sera détaillée dans le cadre d’une publication ultérieure.

Cette conférence a par ailleurs été l’occasion de découvrir les travaux de chercheurs de monde entier sur des sujets similaires à ceux traités par la Laboratoire (tout en parcourant, au passage, des kilomètres de couloir labyrinthiques au sein des centres de conférence des grands hôtels du centre d’Atlanta, qui accueillaient cette année la conférence). Comment transférer les conclusions de la recherche en entrepreneuriat vers les politiques publiques, quelles sont les méthodes d’analyses de données pouvant prédire l’intention d’entreprendre, quels ont été les succès de programmes de transition vers le travail indépendants suite à des restructurations d’entreprise, comment des travailleurs indépendants et de futurs entrepreneurs se créent-ils une identité et une fierté professionnelle par leurs interactions dans des espaces de coworking ? Autant de questions qui intéressent le Laboratoire Missioneo et la Fondation Travailler Autrement et qui étaient abordées lors de sessions de la conférence. Nous publierons plus de détails sur certaines d’entre elles dans les semaines à venir.

> Pour en savoir plus :

> A lire aussi sur la Fondation, RH : la recherche académique se saisit des nouvelles formes d’emploi

Alerte Email

Entrez votre adresse email pour recevoir une alerte dés qu’un nouvel article est publié :

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *