France Tv Info

France TV Info propose une étude, sous forme de cartes interactives, sur les évolutions du monde du travail depuis 15 ans en fonction des zones géographiques.

 

 

La question du chômage est omniprésente dans le débat public. Un actif sur 10 est au chômage et la barre des 10 % de taux de chômage a été dépassée depuis 2012. Or ces chiffres recouvrent des réalités très différentes. Le chômage ne frappe pas les Français avec la même force selon leurs origines géographiques ou leurs secteurs d’activité. En reprenant la classification de l’INSEE en « zones d’emploi », on note de fortes disparités.

Un taux de chômage variable entre les régions

  • Les taux de chômage les plus élevés se trouvent en Outre-mer (24 %) et dans les régions Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, dépassant la barre des 15 %.

    Capture d’écran 2016-03-29 à 10.54.59

Des créations d’emploi inégalement réparties sur le territoire

  • Le nombre d’emploi créé augmente largement. 2,9 millions d’emplois ont été créés. Cependant la hausse proportionnelle de la population active et la concentration de ces nouveaux postes créés autour des grandes métropoles ne permettent pas de faire varier les chiffres du chômage de façon significative. Dans près de 72 zones d’emploi dans le Nord-est et le Centre ont vu leur nombre d’emploi baisser.

    Evolution emploi

Une hausse du nombre de travailleurs indépendants

  • La part de travailleurs indépendants est en augmentation. Ils sont aujourd’hui 3 millions à choisir ce statut de non-salarié. Les emplois non-salariés ont augmenté deux fois plus vite en 15 ans que ceux des salariés traditionnels. Ils sont le plus présent en Ile-de-France ainsi qu’au Sud-est du pays.

    Evolution du nombre salarié

Une situation disparate selon les secteurs

  • Le secteur primaire est le plus touché par la diminution d’emploi. 50.000 postes ont disparu dans l’agriculture. Et le nombre d’agriculteurs a baissé dans  260 zones d’emplois sur 321Emplois secteur primaire
  • L’industrie perd des emplois tandis que le domaine de la construction en gagne. Le secteur secondaire perd un peu plus d’un emploi sur 10 (-10,73 %) globalement mais cette baisse recoupe des réalités différentes : de lourdes pertes dans le secteur industriel (1 poste sur 4 supprimé) mais 230.000 emplois créés dans le domaine de la construction. L’Est est impacté par cette baisse et c’est l’Outre-Mer qui bénéficie des postes créés.
  • Le secteur des services reste en augmentation.  Il représente désormais près de 20 millions de salariés en France, soit 80% du total des emplois (hors non salariés) et 3 millions de nouveaux emplois ont été créés dans ce secteur. Sans surprise, les cartes qui représentent la répartition des nouveaux emplois du secteur tertiaire ressemblent à celle des nouveaux emplois tous secteurs confondus

 

> A lire : Cartographie interactive de France TV Info

> A lire : Article de la Fondation Travailler Autrement sur l’etude sur l’évolution du travail dans le monde par ADP

> A lire : Article de la Fondation Travailler Autrement sur l’étude de Qapa sur les évolutions du monde du travail

Alerte Email

Entrez votre adresse email pour recevoir une alerte dés qu’un nouvel article est publié :

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *