Burn out souffrance travailLes initiatives pour lutter contre le burn-out se multiplient. Mais en amont, tout un travail de définition est nécessaire. Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, souhaite en donner une « définition médicale ».

La ministre veut mettre en place un groupe de travail réunissant médecins experts et chercheurs pour chercher à mieux définir médicalement ce qu’est le burn-out. En effet, un rapport remis par l’Académie de médecine considère que le burn-out renvoie à « une réalité mal définie » qui empêche actuellement d’en donner un diagnostic médical et donc d’en faire une maladie professionnelle.

C’est pourtant toute la volonté de Benoit Hamon, député socialiste des Yvelines, qui dans une proposition de loi veut faciliter « l’instruction et la reconnaissance individuelle des cas d’épuisement professionnel ».

De 30.000 à 3 millions de personnes touchées en France

Par sa prise de position, Marisol Touraine s’inscrit dans le sillage du docteur Patric Légeron, co-auteur du rapport de l’Académie de médecine. Invité dans l’émission « le Téléphone sonne » sur France Inter, il rappelait qu’aujourd’hui en France, on estime de 30.000 à 3 millions les personnes souffrant de burn-out. Il y a donc un travail de définition urgent à faire, pour mieux définir afin de mieux soigner.

> A voir: Vidéo : Le Dr Légeron sur Pourquoidocteur.fr

> A écouter: Podcast : Le Dr Légeron dans « Le Téléphone sonne » sur France Inter

Alerte Email

Entrez votre adresse email pour recevoir une alerte dés qu’un nouvel article est publié :

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *